sociamark.eu
15 Décembre 2021 à 12h03 - 1313

Quels sont les véritables avantages du PER ?

C’est grâce à la loi PACTE que le nouveau Plan d’épargne retraite a vu le jour. Ce produit a pour principal objectif de verser des rentes viagères à la retraite, mais d’autres nouvelles options y ont été intégrées afin de le rendre plus attractif auprès de tous les épargnants. En effet, il s’agit d’une reprise des anciens contrats de même que des avantages de l’assurance-vie, c’est-à-dire l’allègement des conditions de sortie en capital, que ce soit de manière anticipée ou au moment du rachat du contrat à terme. Quels sont alors les véritables avantages de ce plan ?

 

Un produit d’épargne pour tous

Porcin, Banque, Argent, EnregistrerLe PER est un produit unique qui accueille tous types d’épargne : celle du grand public, des salariés, des indépendants (TNS), des cadres et chefs d’entreprise. Cela grâce à l’organisation en plusieurs sous-produits qui sont les suivants : le PER individuel, le PER collectif et le PER catégoriel.

En bref, il s’agit d’un plan dont l’un des avantages est sa portabilité. L’épargne peut être transférée d’un sous-produit à l’autre en fonction de la situation du titulaire du PER, sans qu’il ait à changer totalement de produit. Ainsi, il gère un seul plan quelle que soit sa situation professionnelle.

 

L’assouplissement des conditions de sortie en capital

Les conditions de sortie en capital sont rendues moins rigides avec le nouveau PER. Cela, que ce soit en phase d’épargne ou au dénouement du contrat :

  • sortie anticipée en capital, en phase d’épargne : aux 5 conditions de déblocage que l’on retrouve dans les anciens contrats s’ajoute un sixième. Il s’agit de l’acquisition de la résidence principale. Cette condition n’était auparavant disponible qu’au moment du dénouement du contrat à terme, c’est-à-dire uniquement au moment du passage à la retraite
  • sortie intégrale en capital au départ à la retraite : plus besoin de se plier aux exigences selon lesquels ladite sortie n’est autorisé qu’à hauteur de 20% (les 80% étant réservés au versement en rentes). Désormais, le titulaire du PER peut retirer la totalité de ses encours en capital. Il peut aussi réaliser une sortie mixte capital-rentes s’il le souhaite.

 

Le choix du mode de gestion

Préparer efficacement sa retraite nécessite de mettre en place la bonne stratégie, en tenant compte du couple rendement-risque et par rapport à l’alimentation du contrat. Ainsi, le PER propose à l’épargnant de choisir son propre mode de gestion grâce à la gestion profilée ou gestion à horizon. Trois profils de risque sont disponibles : le profil prudent, le profil équilibré et le profil dynamique. Le choix de la composition du contrat en est donc fonction, c’est-à-dire en tenant compte de la proportion en fonds en euros et en unités de compte. L’épargnant peut aussi déléguer la gestion totale de son contrat à l’assureur : c’est la gestion pilotée – mode de gestion par défaut – qui s’applique alors d’office. Le principe est d’optimiser les rendements en phase d’épargne et de diminuer les risques à l’approche du départ à la retraite. Pour cela, une analyse complète du profil de l’épargnant est réalisée, en particulier son âge et donc le calcul du temps restant avant son départ à la retraite.

 

Une fiscalité plus attractive

L’épargnant a aussi le choix en ce qui concerne la fiscalité suivant laquelle il souhaite être soumis. En phase d’épargne, il est en effet libre de choisir entre la déduction ou non de ses primes de versement de son revenu imposable. C’est en fonction de ce choix que la fiscalité à la sortie en capital ou en rente à terme sera défini. Pour la sortie en capital : exonération d’impôt ou non et imposition uniquement des plus-values. Pour la sortie en rentes : application du régime de la rente viagère à titre gratuit (RVTG) ou onéreux (RVTO).

Blog

  1. 19 Mars 2022Comment les riches pratiquent l'entraînement mental des riches : Les idées des milliardaires sur la façon d'accroître la richesse2401